skip to Main Content

Évaluation des avantages en nature

Les avantages en nature, c’est-à-dire les prestations fournies gratuitement (ou moyennant une faible participation) par l’employeur à son salarié, doivent s’ajouter à son salaire pour le calcul des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. Certains de ces avantages (nourriture, logement, voiture de fonction, nouvelles technologies...) font l’objet d’évaluations forfaitaires minimales publiées chaque année par l’administration.
En savoir plus

Faire de la publicité sur les réseaux sociaux

En à peine quelques années, les réseaux sociaux sont devenus les outils emblématiques du Web. À eux seuls, Facebook, Twitter, Viadeo et LinkedIn regroupent plus d’un milliard et demi d’internautes dans le monde. Autant de particuliers et de professionnels qui, lors de leur inscription, ont pris soin de se présenter, de décrire en détail leurs goûts et leurs aspirations. Une occasion idéale pour toutes les TPE-PME, désireuses de faire de la publicité, de cibler avec efficacité leurs campagnes de promotion. Explications.
En savoir plus

ISF et contrat de capitalisation

Mon père m’a consenti la donation de la nue-propriété d’un contrat de capitalisation d’une valeur de 250 000 € au mois de novembre dernier. Je souhaiterais savoir si je dois porter la valeur de la nue-propriété de ce contrat dans ma déclaration d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).
En savoir plus

Imposition des salaires perçus par un étudiant

Notre fille âgée de 20 ans est actuellement étudiante en droit. Pour financer une partie de ses études, elle va travailler, durant les vacances universitaires, dans un établissement bancaire. Les salaires qu’elle percevra seront-ils exonérés d’impôt ?
En savoir plus

Frais de scolarisation

Je suis père de deux enfants. L’aîné est actuellement au lycée tandis que le cadet est au collège. L’un de mes amis vient de m’informer que je pouvais, à ce titre, bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Est-ce vrai ?
En savoir plus

Frais de transport domicile-travail

L’un de mes salariés vient de déménager à plus de 80 km de l’entreprise. Suis-je tenu de continuer à lui rembourser la moitié de ses frais de transport en commun domicile-lieu de travail alors qu’auparavant il ne résidait qu’à 15 km de l’entreprise ?
En savoir plus
Back To Top