skip to Main Content
Windows 10 Sera Dans Les Bacs Le 29 juillet

Windows 10 sera dans les bacs le 29 juillet

Comme toujours, en période de lancement d’un nouveau système d’exploitation (OS), Microsoft distille ses informations au compte-gouttes. Après avoir officiellement arrêté au 29 juillet prochain la date de lancement de Windows 10, les responsables de Microsoft ont fait savoir à plusieurs sites d’information américains, dont Neowin, qu’ils envisageaient la mise en œuvre d’une tarification comparable à celle de Windows 8.1. Les acheteurs américains pourraient ainsi être invités à débourser 119 $ pour la version familiale (Home) de l’OS et 199 $ pour l’édition professionnelle (Pro) destinée aux TPE/PME. Si la même politique tarifaire était appliquée en France, les versions familiale et professionnelle de Windows 10 seraient vendues respectivement autour de 199 € et de 279 €. Mais gageons qu’une tarification plus favorable sera proposée, au moins durant les premiers mois accompagnant le lancement du nouvel OS.

Une mise à niveau gratuite

Tout le monde ne sera pas tenu de payer pour installer Windows 10 sur sa machine. Ainsi, afin de soutenir son lancement et d’inciter les fidèles des anciens OS de la firme à faire la bascule, Microsoft propose une mise à niveau gratuite. Valable un an à compter de la sortie de la nouvelle mouture de Windows, cette offre s’adresse aux titulaires d’une licence valable de Windows 7, Windows 8.1 (les utilisateurs de Windows 8 devront donc basculer sur Windows 8.1 pour en profiter) et Windows 8.1 Phone. Les versions RT et Entreprise de ces différents OS ne permettent pas, en revanche, de bénéficier de cette mise à niveau gratuite. Pas plus, bien entendu, que les OS plus anciens tels que Windows XP ou Vista.

Une position toujours dominante

À en croire les dernières statistiques publiées par StatCounter, à la fin du mois de mai, plus de 80 % des ordinateurs fixes ou portables utilisés en France étaient équipés d’un système d’exploitation Windows (XP, Vista, 8 ou 8.1). Les quelque 20 % restant étant partagés entre OS X (Apple) et Linux. Au niveau mondial, la situation est encore plus déséquilibrée puisque Windows s’octroie plus de 87 % du marché contre moins de 11 % pour OS X et à peine 1,80 % pour les distributions Linux.

Back To Top